Accueil > Astuces écolos > Comment réduire ses déchets – l’importance du recyclage (partie 1)

Comment réduire ses déchets – l’importance du recyclage (partie 1)

EcocitoyenChaque Français rejette en moyenne 1 kilo de déchets et 10 emballages par jour. Le tri des déchets revêt ainsi une importance capitale pour éviter les gaspillages. Mais des efforts restent à fournir : le poids de nos déchets continue d’augmenter de 1 à 2% par an, et chacun jette encore en moyenne 20 kilos de verre par an dans les ordures résiduelles… Alors comment réduire la part de ses déchets non traités ?

part-dechets-menagers_2007

Composition de nos déchets en 2007, tri compris. Source: Ademe

La part relative des déchets organiques et du papier-carton dans nos déchets a diminué depuis 10 ans. On peut donc y voir une progression du compostage individuel et un souci d’emballages respectueux de l’environnement. L’Ademe constate également que les quantités apportées à la déchèterie sont en forte progression (+15% en 2 ans) et que 47% des emballages, verre et papiers-cartons vont dans les collectes sélectives. Ce qui nous laisse une marge de progrès pour les 53% non triés !

Le tri permet de réaliser des économies d’énergie considérables, de préserver des ressources naturelles et de réduire la pollution ainsi que les gaz à effet de serre. En effet :
• 1 tonne de plastique recyclée économise entre 700 et 800 kilos de pétrole brut
• 1 tonne de papier carton recyclée épargne 2,5 tonnes de bois
• 1 tonne d’acier recyclée fait économiser 1 tonne de minerai de fer
• 1 tonne de verre recyclée économise 1000 litres d’eau et permet de fabriquer 2138 nouvelles bouteilles de 75 centilitres

Dès lors, quels gestes peut-on faire pour réduire la part de ses déchets non traités ? Les astuces écologiques sont classées en fonction de leur impact positif sur l’environnement: plus il y a de Aide l'environnement, plus le geste compte.

Aide l'environnementAide l'environnementAide l'environnement Amener ses produits dangereux tels que les appareils électriques et électroniques, huiles de vidange, peinture, produits toxiques, gravats, pneumatiques à la déchèterie. Ecoemballages.fr vous permet de localiser la déchèterie la plus proche de chez vous.

Aide l'environnementAide l'environnementAide l'environnement Rapporter les piles usagées ainsi que les lampes basse consommation chez le vendeur, car elles contiennent des composants toxiques

Aide l'environnementAide l'environnementAide l'environnement Ne jamais jeter ses déchets dans la nature. Si les papiers et les pelures de fruits mettent plusieurs mois à se dégrader, les cigarettes et chewing-gum nécessitent plusieurs années, les canettes 10 ans, les bouteilles en plastique 100 ans, et le verre 4000 ans.

Aide l'environnementAide l'environnement Ne pas enfermer les emballages recyclables dans un sac plastique, sauf si votre commune fournit un sac spécifique. En centre de tri, les opérateurs n’ont pas le temps d’ouvrir les sacs et tout part à l’incinération! Dans le même esprit, ne pas imbriquer les emballages de matériaux différents.

Aide l'environnementAide l'environnement Composter ses déchets organiques dans son jardin a un double avantage : cela fertilise les sols et évite l’incinération. Chaque année, 164 kilos par habitant de matières putrescibles et papiers-cartons pourraient être valorisées en combinant compostage domestique et filières collectives de gestion biologique (compostage ou méthanisation).

Aide l'environnementAide l'environnement Donner les objets dont on veut se débarrasser (vêtements, livres, meubles, vaisselle…) sur des sites Internet comme donnons.org, à des associations caritatives telles qu’Emmaüs, ou bien dans les ressourceries

Aide l'environnementAide l'environnement Ne pas jeter les emballages en verre dans sa poubelle à ordures, mais dans les conteneurs: le verre se recycle à l’infini! Par contre la vaisselle (porcelaine, faïence) n’est pas recyclable.

Aide l'environnement Regarder la date de péremption de ses produits : chacun jette dans sa poubelle chaque année 7 kilos de produits alimentaires non consommés, encore emballés!

Aide l'environnement Vider ses emballages sales avant de les jeter dans son bac de tri, voire les rincer rapidement si nécessaire, car sinon le tri sera refusé. Attention cependant: les centres de tri ne savent pas isoler les différents plastiques actuellement. Ainsi les plastiques fins comme les films d’emballages, les barquettes et les pots de yaourt ne sont malheureusement pas recyclables.

Dès lors, pour aider l’environnement, prenez l’habitude de trier un maximum vos plastiques, verres, cartons-papiers… et incitez votre entourage à faire de même!

Dans une deuxième partie, nous verrons comment réduire ses déchets en achetant de manière responsable.

Et vous, avez-vous des conseils pour mieux trier les déchets ?

Astuces écolos , , , , , ,

  1. Riri
    18/11/2009 à 11:28 | #1

    Le tri sélectif généralisé est une bonne idée. Mais comme souvent en matière de développement durable, il faut savoir faire la part des choses. Par exemple, quel est le mode de vie le plus écolo, entre d’une part le parisien (immeuble, bonne isolation, pertes de chaleur limitées, utilisation transports en commun), mais qui ne trie pas ses déchets, et le provincial (habitation pavillonnaire, donc moins bien isolée, utilisation intensive de la voiture), mais qui pratique le tri sélectif?

    Ensuite, si l’on s’attache à un strict bilan carbone, quel est le plus écolo entre incinérer des déchets organiques, ce qui permet de produire de l’énergie, ou d’en faire du compost? Les deux solutions rejettent du CO2!

    Enfin, laisser trainer ses déchets dans la nature est à coup sûr la plus mauvaise des solutions! Voici des propositions pour lutter contre: http://www.youtube.com/watch?v=cbEKAwCoCKw

  2. Guillaume
    23/11/2009 à 17:43 | #2

    @Riri
    Certes Riri, un citadin qui vit dans un appartement et qui utilise les transports en commun émettra beaucoup moins de CO2 qu’un provincial habitant dans une maison et prenant la voiture tous les jours.

    Néanmoins:
    • L’argument « Je pollue moins que les autres! » ne doit pas pousser à l’inaction. Le bilan carbone du Français moyen est meilleur que celui de l’Américain moyen; il n’en demeure pas moins que tous deux polluent beaucoup trop. Nous devons tous faire un effort pour laisser une planète viable aux générations futures.

    • Il existe des solutions écologiques pour les campagnards: habiter près de son lieu de travail, prendre le vélo, acheter ses légumes au marché local et habiter dans une maison passive de Haute Qualité Environnementale.

    • Le citadin n’est pas auto-subsistant: par exemple, les fruits et légumes qu’il achète sont acheminés par camion sur une distance plus longue que pour le campagnard qui choisit ses produits localement. Dès lors, chacun doit repenser sa manière de consommer (article à venir).

    Par ailleurs, il est plus écologique de faire du compost de ses déchets putrescibles que de les faire incinérer, et ce pour plusieurs raisons:
    • Une partie des déchets incinérés part directement dans l’atmosphère, alors que le compost met du temps à se décomposer.

    • Le compost est progressivement assimilé par les bactéries, les plantes et les insectes. Puis on l’utilise comme engrais pour fertiliser la terre. Il a donc une double vertu biologique, contrairement à l’incinération.

    • Les déchets ne sont pas incinérés chez l’habitant: il faut les transporter jusqu’à l’usine d’incinération, ce qui produit des gaz à effet de serre.

  3. 24/11/2009 à 10:36 | #3

    Merci pour cet article qui explique bien les enjeux environnementaux du tri sélectif.

    Une petite précision : il est inutile de laver les emballages avant de les déposer dans la poubelle dédiée au recyclage. Cela gaspille de l’eau. Il suffit simplement de bien vider les emballages, et si nécessaire de les rincer rapidement.

    Autre astuce : éviter d’enfermer les emballages recyclables dans un sac plastique (sauf si votre commune fournit un sac spécifique). En centre de tri, les opérateurs n’ont bien souvent pas le temps d’ouvrir les sacs et tout part à l’incinération ! On évite également d’imbriquer les emballages de matériaux différents.

    Je recommande à tous la visite d’un centre de tri, c’est très instructif, et aussi responsabilisant quand on voit le travail qui est fait après nous…

  4. Guillaume
    24/11/2009 à 11:32 | #4

    @Hervé
    Merci Hervé pour ces remarques pertinentes, j’ai modifié mon article d’après vos recommandations! Je vais bientôt visiter une usine d’incinération; cela pourrait être utile de visiter un centre de tri pour faire la comparaison.

  5. 25/11/2009 à 14:53 | #5

    J’attends avec impatience la deuxième partie ;-)

  6. 28/07/2010 à 14:24 | #6

    Merci pour cet article que j’ai trouvé vraiment intéressant, je passais par hasard, je ne pensais pas trouver un aussi bon article et commentaires aussi (Mr Hervé et Guillaume). J’ai hâte a lire la deuxième partie. Bonne continuation :)

  7. Linaazur
    14/01/2012 à 14:35 | #7

    Super article, je cherchais un site qui pourrais m’aider pour mon exposé de SVT de 3e sur le recyclage, et cet article bien construit et avec de commentaires pertinents m’a bien aidé ;) Bonne chance pour la suite !

  8. josue paniagua
    21/03/2012 à 20:18 | #8

    Josué Paniagua
    ce magnifique, je suis content de l´article mes étudiants disent q ce super le recyclage, merci bcp…

  9. fsami
    07/03/2013 à 10:16 | #9

    super article j’attends avec impatience la suite

  10. malaurine
    30/03/2013 à 09:56 | #10

    Merci beaucoup pour cette article, cela va m’aider pout ma sciences physique, merci beaucoup!

  11. 23/12/2013 à 08:24 | #11

    Bonjour, bravo pour cet article ! En complément, pour ceux qui veulent en savoir plus sur comment trier tous leurs déchets, je vous invite à découvrir le mémento recyclage des joyeux recycleurs : http://www.lesjoyeuxrecycleurs.com/memento-recyclage. Bon recyclage !

  12. Arnaud
    10/01/2014 à 09:32 | #12

    Bonjour et merci pour cet article complet !

    Je me permets d’ajouter une référence concernant le recyclage spécialisé dans le mobile/smartphone. Aujourd’hui, il existe une véritable vogue a recycler son ancien mobile puisqu’on peut obtenir une somme très intéressante (jusqu’à 450€ en cash) mais attention, il faut que votre téléphone soit très récent.
    En tout cas, le portable qui traîne au fond de votre tiroir, oui oui, le nokia 3310… même s’il n’a plus de valeur, il est tout de même recyclable à 80% ! Alors Agissez avec http://www.rachatdemobile.com

    A bientôt !

  1. 16/12/2009 à 22:48 | #1
  2. 20/02/2010 à 12:05 | #2